Bande originale

Un spectacle de musique et dessin en live

Philippe Geiss, saxophones
Marie Stœcklé, piano
Thomas Bloch, ondes Martenot / cristal Baschet /Blippoo
Maxime Garcia, dessins

Bande originale est un « concert-dessiné » articulé autour de la musique du compositeur hollandais Jacob Ter Veldhuis.

La musique de « Jacob TV » possède une force explosive et une énergie brute, combinées à une fabrication complexe. Sa matière première est essentiellement puisée dans les médias et les événements américains. Autour d’une architecture musicale conçue à partir d’un patchwork énergique de samples vocaux, les interprètes répondent en live aux sons enregistrés.
Par le dessin, les thèmes s’animent et prennent une autre dimension. Au cours d’un zapping effréné, une galerie de personnages et d’ambiances se côtoient : on passe de Chet Baker au Gangsta rap, de la guerre en Irak au bodybuilding, du blues à l’hiver post-nucléaire… et l’on aperçoit, en filigrane, la grandeur et la décadence de l’Amérique.

Des improvisations musicales et dessinées se glissent entre les pièces de « Jacob TV » pour compléter cette bande originale en temps réel.

 

Les interprètes

Philippe Geiss
(saxophones)
Toujours à la recherche de nouveaux espaces d’expression, ce concept de “concert-dessiné” est une nouvelle aventure qu’il partage avec plaisir et passion avec ses collègues musiciens et avec ce jeune et très prometteur dessinateur : Maxime Garcia.

Marie Stœcklé (piano)
Pianiste éclectique, Marie Stoecklé se produit régulièrement comme soliste en récital ou avec orchestre et comme partenaire de musique de chambre en France et à l’étranger. Elle s’est formée auprès de Dany Rouet au Conservatoire de Strasbourg et de David Selig au Conservatoire de Metz. Sa curiosité l’amène à suivre les master classes de Jeff Cohen, Noël Lee, François Le Roux et Maciej Pikulski. En 2004, elle est lauréate de la bourse Richard Wagner Stipendienstiftung attribuée par le Cercle Richard Wagner de Strasbourg. Titulaire du diplôme d’État d’accompagnement, elle travaille actuellement au Conservatoire de Strasbourg.
Passionnée par le rapport du texte à la musique, elle s’intéresse, notamment comme chef de chant, au répertoire vocal. Elle forme depuis 2001 un duo avec la soprano Mélanie Moussay. Elles enregistrent un CD consacré aux compositeurs du bassin rhénan et remportent en 2009 le Prix de la mélodie contemporaine au Concours international d’interprétation de la mélodie française de Toulouse.
Souhaitant sortir des formes traditionnelles du récital, elle propose des concerts-promenades, des concerts-lectures et n’hésite pas à collaborer avec des metteurs en scène.

Thomas Bloch (ondes Martenot / cristal Baschet)
Thomas Bloch est l’un des interprètes majeurs d’instruments rares (ondes Martenot, glassharmonica, cristal Baschet, waterphone…), compositeur et producteur, dans divers domaines : musique classique, contemporaine, opéra, improvisation, chanson, rock, théâtre, musique de film… Il a participé à plus de 3000 concerts dans 40 pays et apparaît sur plus de 100 disques.
Parmi ses collaborations : Radiohead, John Cage, Gorillaz / Damon Albarn, Tom Waits, Marianne Faithfull, Bob Wilson, Émilie Simon / Luc Jacquet (La Marche de l’Empereur), Milos Forman (Amadeus), Daft Punk / Gaspar Noé, Jean-François Zygel, Valery Guergiev, Pierre Boulez, Myung-Whun Chung, Michel Plasson, Paul Sacher, Roger Muraro, Marcel Landowski, Philippe Sarde, Isabelle Huppert, Charles Berling, M, Yvan Cassar, Manu Dibango, Fred Frith, Lara Fabian, Vanessa Paradis, Arthur H, Zazie, Arno, Maxime Le Forestier, Yaël Naim… À la Scala de Milan, Thomas Bloch donne la toute première audition mondiale de la version originale avec glassharmonica de Lucia di Lammermoor (Donizetti) et joue en tant que soliste aux ondes Martenot lors du centenaire de l’Orchestre Philharmonique de Varsovie. Il est lauréat du Classical Music Award 2002 (Midem), de plusieurs Chocs (Monde de la Musique), des Victoires de la Musique (1994)…
Thomas Bloch produit ses disques personnels chez Naxos.

Maxime Garcia (dessins)
Actuellement en 5e année d’illustration à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, il a suivi plusieurs formations dans différentes écoles d’art, dont trois années pour un diplôme de gravure à l’École Estienne de Paris.
Fortement porté sur la bande dessinée,il a fait ses premières armes à travers plusieurs concours nationaux :
– 1er prix du concours “Jeunes talents” au festival de Massillargues (éditions 2008 et 2009)
– 2e prix national du concours de bande dessinée du Crous en 2008
– 1er prix national du concours de bande dessinée du Crous en 2009
– sélection au concours “Jeunes talents” d’Angoulême 2009.
Ce concept de concert dessiné offre à Maxime Garcia le moyen d’allier deux passions : le dessin narratif et la musique.